DIALOGUE DE FILM #4 Docteur Knock

August 30, 2019 | written by: Brigitte Hersant

Voici le quatrième article de notre série “dialogue de film”, qui présente un film français, ainsi qu’une transcription d’un dialogue marquant du film. Il peut servir de support pour un exercice de lecture avec un professeur.

DIALOGUE

Un docteur vénal a une consultation avec un patient hypocondriaque.

Knock, 1951 (extrait sonore du film)

Knock :  De quoi souffrez vous ?

Le patient : Attendez que je réfléchisse, quand j’ai dîné il y a des fois que je sens comme une espèce de démangeaison ici, vous voyez ? Ça me chatouille, ou plutôt ça me gratouille.

Knock : Attention, ne confondons pas, est-ce que ça vous chatouille, ou est-ce que ça vous gratouille ?

Le patient : Ça me gratouille mais je dirai bien aussi que ça me chatouille.

Knock : Ouais, ouais, ouais. Désignez moi exactement l’endroit.

Le patient : Par ici.

Knock : Par ici… Où cela ? Par ici ?

Le patient : Là, ou peut-être bien là… Entre les deux quoi.

Knock : Juste entre les deux ? Est-ce que ce ne serait pas un rien à gauche ? Là où je mets mon doigt?

Le patient : Il me semble bien.

Knock : Ça vous fait mal quand j’enfonce mon doigt ?

Le patient : Oui, on dirait que ça me fait mal.

Knock : Ah ! Ah ! Est-ce ça ne vous gratouille pas davantage quand  vous avez mangé de la tête de veau à la vinaigrette ?

Le patient : Je n’en mange jamais. Mais il me semble bien que si j’en mangeais, et bien effectivement, ça ne me gratouillerait plus.

Origines

Knock est une comédie française tirée de la pièce de théâtre Knock ou le Triomphe de la médecine écrite Jules Romains. La pièce montée en 1923 au théâtre du Vieux Colombier sera un triomphe. Il s’agit d’une dénonciation de l’emprise des mystificateurs sur les âmes crédules. Louis Jouvet reprend le rôle en 1951, quelques mois avant sa mort.

Résumé de l’Histoire

Le Docteur KNOCK reprend le cabinet d’un village sans clientèle. Son art va consister à persuader de solides montagnards qu’ils sont malades. Il commence par des consultations gratuites. Knock fait comprendre à chaque patient qui se presse à ses consultations gratuites que tout bien portant est un malade qui s’ignore. Le résultat ne se fait pas attendre. Tout le village se retrouve au lit ; l’hôtel est transformé en clinique et même son prédécesseur le docteur Parpalaid doit s’aliter, inquiet à son tour pour sa santé à la suite du « diagnostic » du docteur Knock, ce dernier ayant réussi à le persuader qu’il était en mauvaise santé.

Citations de l’Auteur

“Tout bien portant est un malade qui s’ignore.”

“Est-ce que ça vous chatouille ou ça vous gratouille ?”

“Etre un homme, c’est bien. Etre humain, c’est mieux.”

“Etre tolérant ne signifie pas qu’on doive tolérer l’intolérance des autres.”

(Jules Romain)

En Images

Première adaptation au cinéma (1951) :

Nouvelle Adaptation avec l’acteur Omar Sy (2017) :

Knock, au cinéma avec Omar Sy (2017)

Le livre par Jules Romains est disponible. Pourquoi pas le lire cette année ? C’est un texte culte et comique à découvrir!

WHAT DO YOU THINK?

Léa Tirard-HersantLéa Tirard-Hersant30 August 2019

Film disponible en streaming https://www.videoty.com/classiques-francais/docteur-knock/ “Classiques Français, Docteur Knock” (Durée: 1H38)

LEAVE A COMMENT

Your email address will not be published. Required fields are marked *